Road Trip du Sud 2ème partie

Road Trip du Sud 2ème partie

La seconde partie du road trip est quelque peu moins… exotique et beaucoup plus… jonchée de lignes droites !!

Départ d’Esperance pour une traversée du désert… de choses intéressantes à voir !! Voici donc la plaine du Nullarbor, qui vient du latin « nullus arbor », qui signifie sans arbre. Ca en dit long !!

Sur cette partie de la route, j’ai pu avoir le « plaisir » de conduire sur la plus longue autoroute droite d’Australie, qui fait 146,6km ! De dire que les routes sont généralement droites en Australie n’est pas vraiment un secret, mais là, c’était vraiment droit, tout droit, sans rien ! Après une première journée de route, nous avons monté notre campement au début de cette partie autoroute sur une aire de repos gratuite, et le lendemain matin en reprenant le volant, j’ai pu prendre l’aspiration d’un road train pendant toute cette longue ligne droite !

Passage cette même journée dans un nouvel état, qui est le South Australia, après avoir passé 7 mois dans le Western Australia ! Waou, le temps passe si vite !!

La première partie de la route longe l’océan austral à nouveau et nous permet d’en admirer la vue tout en roulant. Et nous passons la nuit à nouveau sur une aire de repos gratuite dans le parc national du Nullarbor.

Nous retrouvons une plus grande civilisation à Ceduna, après avoir vu une voiture tous les 50 km durant tout ce temps ! Et choix également de passer par Port Lincoln, ou de continuer directement vers Port Augusta. Après avoir lu le Lonely Planet et les autres documentations que l’on avait trouvées, le choix a été facile pour aller le plus directement à Adelaide.

3ème campement sur une aire gratuite à 150 km de Port Augusta et la civilisation se fait plus dense ! Cela nous permet donc d’arriver à Adelaide, la capitale du South Australia le lendemain soir, soit le vendredi 16 mars. Depuis le départ 11 jours plus tôt, nous avons déjà parcourus presque 4000km !

Sur toute cette seconde partie de route, nous avons pu voir des choses particulières, comme un panneau pour prévenir de chameaux, un passage piéton ou d’avion au milieu de nul part, être accompagné d’un pipeline d’eau sur des centaines de kilomètres, ou de voies de chemin de fer, un train de marchandises de peut être 1,5 km de long, … !

Nous profitons d’une journée sans voiture à Adelaide pour aller en bus visiter la ville. Le tour de la capitale a été assez rapide… Un tour au marché, un autre dans le parc Victoria, des allers et venues dans la rue commerçante, et retour au caravan park pour y passer la nuit ! Rien d’exceptionnel dans cette grande ville… je n’en ai même pas pris une photo…

Pendant ce temps, je trouve également un travail en ramassage de raisin dans le Nord du Victoria pour commencer le lundi suivant. Donc dès dimanche, on reprend la route pour 500km en direction de Swan Hill pour une nouvelle expérience dans un nouvel état.

Le logement est prévu dès notre arrivée le 18 mars au soir, pour un réveil avant l’aube le lundi ! Après une journée de 9 heures de travail dans les vignes, on apprend réellement le taux horaire payé, qui était bien différent de celui annoncé sur le site internet… Ca refroidi, du coup on pèse le pour et le contre, et on préfère autant faire du wwoofing plutôt que qu’un travail à 6€/h ! Pour du picking, l’expérience était sympa avec le travail en binôme et pas trop fatigante avec des vignes à hauteur pour moi tellement elles sont grandes. Malgré cela une nouvelle expérience wwoofing serait plus intéressante.

Alors bien sûr, de toute cette partie de l’aventure, Lucette va bien avoir quelques bricoles !! Un autre article de ses misères fera l’objet d’un article !

Nous reprenons donc la route dès le mercredi après midi en direction d’Apollo Bay, sur la côte à l’ouest de Melbourne. A cet endroit, j’avais déjà trouvé une ferme organique pour nous accueillir tous les trois le 26 mars.

Pour atteindre notre destination finale, nous traversons la Wheat Belt (ceinture de blé) donc au lieu des longues lignes droites d’arbres ou d’arbustes des jours précédents, cette fois, il s’agit de longues lignes droites de champs de blé !

Ce décor nous entoure jusqu’à ce que l’on arrive au parc national de Grampians, qui fera l’objet d’un prochain article !

Aventure à suivre !… à bientôt

Photos de la seconde partie du Road Trip