Un été autour du Bassin d’Arcachon

Un été autour du Bassin d'Arcachon

« J’adore quand un plan se déroule sans accrocs », dixit Colonel John « Hannibal » Smith de l’Agence tous risques, et voilà ce qui s’est passé depuis mon retour en France début juin.

Petit flashback… Après ce super séjour aux Fidji, retour à Sydney le 31 mai pour quelques jours avec mes potes français Stéphanie et Baptiste. Geekage une dernière fois ensemble avant mon arrivée sur le territoire français le 5 juin au matin. Retrouvailles avec Maman et Papa à Paris le temps d’un gros p’tit déjeuner à leur hôtel, et c’est parti pour la conduite à droite ! Une halte sur la route à La Buttière (72) pour le plus grand plaisir, et le retour à Poitiers est déjà dans la poche !

Contrairement à l’été 2012 passé en France, je souhaitais faire une saison cette fois. Depuis le mois d’avril, je savais que j’avais un emploi de photographe de plage, appelé photographe filmeuse, à Canet en Roussillon (66). Le nombre d’offres sur le site du Pôle Emploi étant florissant dans ce secteur, et avec mon expérience de 6 mois en Australie sur ce job un peu similaire, je souhaitais trouver plus proche dans la région pour pouvoir profiter de voir la famille et les amis en cas de mauvais temps.

Après un entretien à Arcachon (33) le mardi suivant mon arrivée, je validais ce job pour commencer le 15 juin. A peine le sac à dos vidé de 9 mois de voyage, je remplis la voiture pour 2 ou 3 mois de saison estivale !

Le travail consiste à aborder les clients sur leur serviette de plage, ou plutôt fouta pour être « tendance », pour prendre des photos des enfants et de la famille, amuser les enfants pour avoir de beaux sourires puis les diriger vers le magasin où les photos seront imprimées. La même chose le soir, dans certains restaurants qui m’étaient attribués. Et oui, les touristes ne sont jamais tranquilles !

Le mois de juin n’ayant été au beau fixe, j’ai pu naviguer encore un peu entre La Rochelle, La Roche sur Yon et Poitiers. Par la suite, cela n’a pas été possible, il a fait quasiment tout le temps beau ! Ce sont de meilleures conditions pour travailler en extérieur, mais quand il fait trop beau, les gens ne prennent pas le temps d’aller en magasin… En vacances à la plage, le shopping, c’est bien quand il pleut, n’est-ce pas ?!

Le « serviette à serviette » fonctionne encore aujourd’hui, mais c’est un travail de plus en plus dur, du fait que l’appareil photo numérique est l’objet électronique le plus acheté dans les ménages. Les années 2000 sont bien loin maintenant ; ce métier très prospère à une époque nécessite plus de persévérance aujourd’hui !

Phare de Cap Ferret, vu de la plage du Moulleau

Phare de Cap Ferret, vu de la plage du Moulleau

Malgré tout, au fil de la saison, les anecdotes ont été nombreuses : des réactions très « bizarres » de certains clients lors de l’approche pour faire des photos aux petites filles partageant un coquillage de leur ramassage du jour au moment du départ !

Il m’avait été proposé de rester la première quinzaine de septembre, où le temps d’après la météo devait être correct. Mais vu que le deal était de bosser les mercredis et week-ends, j’ai pu en profiter avec ma collègue Laetitia pour visiter le bassin d’Arcachon. Je voyais quasiment tous les jours la dune du Pyla sans jamais pouvoir y grimper. En effet, les secteurs géographiques de travail d’étendaient de la plage d’Arcachon jusqu’au pied de la dune. Donc, une soirée avec un rayon de soleil, nous en avons profité pour aller prendre l’apéro, vu d’en haut !

Coucher de soleil de la Dune du Pyla

Coucher de soleil de la Dune du Pyla

Des bateaux permettent de rejoindre Cap Ferret, qui se trouve de l’autre côté du bassin, face à Arcachon. Un matin, nous sommes montées à bord avec les vélos pour aller chercher Guillaume Canet et Marion Cotillard, et surtout découvrir la péninsule ! Nous sommes allées jusqu’au village Le Canon, en « remontant » vers le Nord. La piste cyclable au milieu des pins est bien agréable. De nombreux ostréiculteurs sont installés au bord de l’eau, et nous avons pu nous régaler avec un petit plateau de fruit de mer, vue sur le bassin ! Nous sommes allées ensuite de l’autre côté pour voir la pointe avec à notre droite les vagues de l’océan Atlantique et à notre gauche le bassin d’Arcachon.

Dans les ruelles du Canon

Dans les ruelles du Canon

Cette journée a très bien clôturé ces trois mois passés à Arcachon et le temps du départ avait déjà sonné. Un moment de repos « au vert » pouvait alors commencer sans personne à qui parler autour, ni aucun stressé/stressant en vacances !

La suite s’annonce par une formation dans la plongée subaquatique pour atteindre le niveau professionnel. Le blog d’aventures n’est donc pas fini et de nouveaux éléments à ce projet sont à venir !

Lectrices, lecteurs, n’hésitez pas à laisser des commentaires et à « liker » ma page Facebook (en lien en haut à droite de cette page) !

Des bisous

Galerie photo au Bassin d’Arcachon

 

4 commentaires
  1. Mais enfin, c’est pas trop tôt ! je commençais à trouver le temps long de n’avoir rien à lire sur votre périple. Il ne faut pas nous laisser dans l’attente et sans nouvelles même si vous êtes en France. Je me suis demander s’il n’y avait pas un petit amoureux la dessous 😉 Allez je vous pardonne et à bientôt pour d’autres lectures et photos.
    Béa de l’Upar

  2. Et bien plein de bonnes choses faites et prévues 😉
    La dune du Pyla est dans les 1001 merveilles naturelles du monde !

    Bonnes aventures !

  3. ces lignes de voyage, d’aventures ne lassent jamais ! tu peux continuer. c’est toujours très agréable.
    bisous.

  4. Toujours un régal de lire tes posts Helene! Je vois que de beaux projets se profilent à nouveau 🙂 Good luck !!! bizoo