Welcome to Fiji! Bienvenue aux Fidji !

Welcome to Fiji! Bienvenue aux Fidji !

Après quelques jours à Sydney, comme à l’accoutumée, je m’envole vers un pays que je ne connais encore : les Fidji ! et déjà dans l’avion, l’hôtesse de l’air fait une annonce à notre arrivée : « Enlève ta montre, tu es en vacances et c’est Fidji time ! ». Woohoo, allons découvrir cela !

Dès le soir de mon arrivée à Nadi le 10 mai 2013, je retrouve Matthieu, un français avec qui j’avais voyagé l’année passée sur la côte ouest australienne. Cela fait un an et demi que l’on ne s’est pas vu, donc nous avons une tonne de chose à nous raconter ! Le soir même pourtant, il faut que l’on organise un peu le début du périple. Ayant chacun potassé le Lonely Planet de notre côté, on met en commun ce que l’on souhaite faire, et on trouve le guide local pour nous aider dans cette tâche. C’est défini, nous partons dès que possible vers Taveuni, une île au Nord-Est des Fidji.

Pour rejoindre cette île, il y a des vols intérieurs, mais très chers, donc nous prenons l’option du bateau, sauf qu’il n’y a qu’une compagnie qui fait ce trajet, et elle le fait que deux fois par semaine. Nous sommes donc samedi, et le prochain est le mardi en partance de Suva, la capitale.

Entre Nadi où nous sommes et Suva où nous partirons, il n’y a que des champs de cannes à sucre et Pacific Harbour, une petite ville sur la côte. Nous prenons le bus pour aller là bas, attendre deux jours pour prendre le ferry ensuite. A vrai dire, il y a bien quelque chose d’extraordinaire à faire : plonger sans cage avec les requins bulldogs (bull shark), requins nourrice (nurse shark) et plein d’autres requins ! Bien tentée par cela, aucune activité n’est proposée le dimanche aux Fidji, cela nous restreint donc à des balades à la plage, à la piscine, à la salle de gym et profiter du bar/restaurant sans client du logement où l’on se trouve ! Ce qui en soit était très bien étant donné que pour Matthieu, passer du climat Strasbourgeois au tropical, a été un sacré challenge les premiers jours !

Plage à Pacific Harbour, vue sur l'île Beqa

Plage à Pacific Harbour, vue sur l’île Beqa

Après ce calme relaxant de Pacific Harbour, nous allons à Suva pour trouver le ferry. Une fois à la capitale, le chauffeur de taxi nous prévient à plusieurs reprises de bien faire attention à ses affaires car les vols à l’arraché peuvent être fréquents. On prend notre ticket en première classe pour ce ferry de nuit (eh oui, voyager avec un vacancier a un coût pour moi !!), qui en soit nous permet d’avoir la clim’ et des sièges un petit peu mieux, puis on va se promener en ville, jusqu’à ce que l’on trouve un cinéma.

A 16h, nous commençons l’embarquement pour un départ théorique à 18h. Théorique, bien sûr, car c’est Fidji Time ! En réalité, le bateau commence à bouger lentement aux alentours de 19h30, et nous voilà parti pour un long périple ! Il y a un restaurant à bord, mais on a vite appris que pour avoir des choses à manger il faut arriver dans les premiers… et heureusement, nous avions quelques films à regarder sur les ordinateurs pour passer un peu le temps, car le sommeil a été des plus inconfortables ! Puis finalement, 22 heures après notre montée à bord, nous arrivons à Somosomo, sur l’île de Taveuni, pour y passer quelques jours !

Vue à bord dans l'attente du départ... vivement le départ !

Vue à bord dans l’attente du départ… vivement le départ !

 

En 1ère classe !

En 1ère classe !

 

Vue à l'arrivée à Somosomo !

Vue à l’arrivée à Somosomo !

Aventures fidjiennes à suivre !

Des bisous