Les derniers jours à Nadi, et la fin d’un voyage aux Fidji !

Les derniers jours à Nadi, et la fin d’un voyage aux Fidji !

Après ce périple sur les îles des Yasawas, je retourne à Nadi pour de nouvelles rencontres.

Sur les îles, avec le peu d’internet que j’avais, j’ai pu trouver une hôtesse en Couch Surfing : Lei, qui avait déjà hébergé un pote allemand, Benjamin, que j’avais rencontré sur l’île de White Sandy Beach. Les liens se font très facilement entre voyageurs et surtout les bonnes adresses !

A peine arrivée à Nadi depuis l’île de Wayalailai, je monte dans un bus pour aller à mon point de rendez-vous pour le Couch Surfing. Là-bas j’y retrouve Benjamin et je fais la connaissance de Shaked, un israélien, également hébergé chez Lei, notre hôtesse.

Etant arrivée un peu tard à cause du retard sur le ferry, le dîner est déjà prêt et on me propose aussitôt après le repas d’aller à une soirée Kava, chez d’autres Couch Surfeurs ! Banco, nous voilà partis dans ce périple. Je rencontre Ma, qui travaille dans une agence de voyage et qui avait organisé un trip pour les gars le jour même, et Rusiate, alias Russy, qui est très actif dans le groupe CS local. D’autres de leurs amis nous rejoignent au fur et à mesure de la soirée, jusqu’à épurement des sachets de Kava, qui coïncidait parfaitement au… jusqu’à « plus soif » !

Le lendemain matin, le temps n’est toujours pas de la partie, mais cela est déjà le cas depuis plusieurs jours… nous décidons donc d’aller à la « mud pool », soit la piscine de boue. Toutes les piscines sont naturelles et avec l’eau chaude ! Haaa, grand luxe après toutes ces douches à l’eau froide depuis le début de ce séjour ! Dans la première piscine, on y rentre et tout de suite on s’enfonce dans de la boue. Aspect très bizarre entre flottaison et pieds bien accrochés au sol ! Une fois sortie de cette piscine, il s’agit de se recouvrir de boue de la tête aux pieds, puis de laisser le tout sécher. Etant donné qu’il ne fait pas très chaud, on ne tarde pas à s’emmitoufler dans cette boue, puis à se mettre à l’abri le temps du séchage ! Ensuite, nous retournons dans la piscine pour le rinçage, avant de profiter d’une autre piscine naturelle à eau chaude un peu plus loin ! Une bonne heure de détente plus tard, nous reprenons le bus local.

Avec Benjamin (à gauche) et Shaked (à droite)

Avec Benjamin (à gauche) et Shaked (à droite)

Nous nous rendons à l’aéroport pour aller chercher un ami de Benjamin. Pendant que ce dernier tourne en rond, avec Shaked nous recherchons un point d’accès pour le wifi, et une fois trouvé, nous voilà posés ! De longues heures de conversation plus tard, nous faisons la rencontre de Jack, qui va dormir également chez Lei pour la nuit. L’accueil de notre hôtesse est tellement chaleureux, que sa famille dort dans une seule chambre pour laisser les deux autres chambres libres pour ses hôtes Couch Surfeurs ! Le dernier soir ensemble, nous jouons au Taki, un jeu de cartes comme le Uno.

Le mercredi 29 mai, les gars partent en destination de l’île Mana, qui est assez proche de Nadi, quand je vais à Beach Escape Villas, qui est le backpacker où je me trouvais les fois précédentes dans cette ville. En fin de matinée, je prends le bus pour aller en centre ville et faire mes achats de souvenirs. Cela me prend bien une partie de la journée à avoir à négocier pour chaque achat. Le soir même, je retrouve quelques personnes que j’avais rencontrées à Taveuni et sur les îles juste avant ! Le monde est petit à Nadi et les backpackers sont tous regroupés au même endroit entre une plage et l’aéroport !

Le retour à Sydney est proche, et le temps n’est toujours pas au beau fixe. Je profite donc du dernier jour pour commencer la mise à jour du blog et finir les derniers achats. L’avion décolle le 31 mai au matin pour les terres australes. J’y passe quelques jours en compagnie de Stéphanie et Baptiste, avant de rentrer en France.

Des bisous

1 commentaire
  1. A refaire un bain de boue ? c’est agréable ? 😉
    merci pour tous ces reportages que tu nous as fait partager.
    bisous