Monkey Mia

Monkey Mia

Monkey Mia est un très célèbre endroit en Australie (et très commercial également…), où l’on peut approcher de très près les dauphins, voire même les nourrir.

Suite à tuyau que Lorna, une fille du groupe du wwoofing à Wilderness Island, m’avait donné, j’ai fait ma demande pour être volontaire au sein du « Monkey Mia Dolphin Resort ». Le retour étant positif, je vais réellement pouvoir vivre cette incroyable expérience avec les dauphins !

Avant mon arrivée au Resort, je me suis arrêtée sur la route à Shells Beach, une plage de coquillage. Parait-il qu’en creusant jusqu’à 20 mètres, on y trouverait encore des coquillages !

Arrivée le lundi en fin de journée à Monkey Mia, je savais que je commençais à travailler qu’à partir du mardi après midi. Cela nous a donc laissé le temps de profiter de toute la matinée. A 7h30, il y a la première interaction avec les dauphins, pour un premier repas. C’est déjà très impressionnant de voir les dauphins d’aussi près !

En repassant par hasard au même endroit, on assiste également à la 3ème, et dernière interaction de la journée. Ensuite, nous partons faire la petite randonnée du coin, dans le sable presque tout le long. On prend de la hauteur pour admirer le point de vue, qui est magnifique !

Il est temps pour moi de faire mon « induction », c’est-à-dire la présentation de mon futur travail en volontaire et l’explication des consignes. Ils sont vraiment très habitués à avoir des volontaires, et tout est bien ficelé ! Sans surprise, le travail est assez simple et scientifique à la fois, comme lorsque j’avais fait le volontariat pendant 2 semaines dans le Kimberley. C’est le même organisme : le gouvernement du Western Australia !

Fin de cette journée par un double au tennis, puisqu’il y a un terrain gratuit ! Ca fait plaisir de retaper dans la balle !

Réveil matinal pour ma première journée de travail ! Nous sommes 6 volontaires ce jour là. On prépare les poissons à donner aux dauphins, et quand on a le feu vert des rangers, on descend avec notre seau pour trouver le dauphin que l’on a à nourrir. Après quelques pas dans l’eau avec le dauphin, on choisit les personnes qui vont avoir la chance de donner un poisson à manger au dauphin ! Bien sûr entre temps, tout un tas de données scientifiques est répertorié.

Il y a 3 interactions entre 8h et midi, sachant que le public connait seulement l’heure de la première interaction, il y a toujours beaucoup de monde, alors qu’aux 2 suivantes, le public se fait déjà plus rare.

Seulement 5 dauphins sont nourris par les rangers à Monkey Mia, alors qu’il peut y avoir jusqu’à 20 dauphins dans la zone d’interaction au moment des repas. Les males pouvant être agressif envers le public, nous ne nourrissons que des femelles, pour autant elles doivent toujours continuer de pêcher leur propre poisson, car après les 3 interactions, elles ne mangent qu’un quart de leur ration quotidienne nécessaire. Le but des interactions est de continuer à garder le contact entre les dauphins et les humains, tel que cela est fait depuis le début des années 60 à Monkey Mia.

Une fois les interactions terminées, c’est le temps du nettoyage, qui ne dure pas non plus très longtemps, surtout à 6, contrairement à ce matin où l’on était que 2. Cela permet quand même de bien profiter du reste de la journée : plage où l’on revoit les dauphins passer de temps en temps, tennis, jacousi, beach volley,…

Ce matin, je suis allée faire du snorkeling quand j’ai vu les dauphins un peu au loin. Donc j’ai nagé vers eux, et entre temps sur mon passage, j’ai vu un serpent de mer, une sting ray, une tortue verte et des petits poissons. Je ne me suis pas arrêtée prendre des photos pour continuer de rattraper les dauphins. A 50m d’eux, un kayak est arrivé très vite et est allé très proche des mammifères, ce qui les a fait fuir… Quel c… !… J’ai dû faire au moins 800 mètres en très probablement bien moins de 13 minutes ! Si pour le BNSSA j’avais eu un dauphin à rattraper en face de moi, même contre le courant, ça motive vachement plus !!

Après ces 2 premières matinées de travail pour moi, j’ai vraiment eu la chance de pouvoir être très proche des dauphins, de pouvoir les voir de très près, de pouvoir les entendre, de pouvoir être un peu bousculé par « Nicky » quand le dernier poisson n’arrive pas assez vite, de pouvoir avoir « Surprise » qui caresse le mollet en passant juste à côté, de pouvoir voir « Piper », un nouveau né du 27/10/2011 jouer aux côtés de sa maman « Piccolo », de pouvoir approcher « Shock », une femelle enceinte proche du terme, de pouvoir simplement avoir un regard de « Puck » juste avant de faire donner le premier poisson, … Même si je ne peux pas encore dire que j’ai nagé avec un dauphin, cette expérience, une nouvelle fois avec le DEC, a été extraordinaire, et a dépassé toutes mes attentes !

Ce soir, je vais faire une croisière au coucher du soleil, espérant voir quelques requins et dugongs !

Photos de Monkey Mia

 

3 commentaires
  1. Salut Hélène,
    classe cette expérience !
    Des tortues Luth dans ce coin là ?? Je viens d’en suivre qq unes pondre sur les plages gabonnaises !
    Impressionant Shell beach hein ?!

  2. quelle belle nouvelle expérience ! voir de si près des dauphins et même le frôler !! l’aurais-tu imaginer un jour ?
    un + pour ton CV ?!!
    bonne continuation;gros bisous

  3. c’est beaucoup mieux que des vacances au soleil ton travail!!! Tu vis vraiment une belle aventure!! je te souhaite de trouver des dugongs: j’en ai chercher plusieurs fois à Mayotte, en vain!! J’attends la photo!!!!Je me demande si ce n’est pas une légende pour attraper les novices et les encourager à plonger, plonger…. ;-)!!!