HelpX à Greenvale

HelpX à Greenvale

Et hop, encore un nouvel endroit ! Je suis bien venue pour ça en Australie : faire de nouvelles expériences, et bien là je suis servie !

Help Exchange, alias HelpX, est exactement le même principe que le wwoofing, mais plus ouvert dans le choix des environnements. Cela nous permet de pouvoir travailler dans un centre équestre, tout en continuant notre quête des 88 jours de travail en ferme pour renouveler le visa vacances travail pour l’Australie.

Entre Gisborne, où nous étions chez Helen et Denis, et Greenvale, chez Dave et Rebecca, nous n’avons que 45 minutes de route, le but étant également de nous rapprocher de Melbourne davantage. Bien sûr arrivant tout juste d’une très bonne expérience, les comparaisons sont faciles, et peuvent être décevantes quant au confort des lieux ici… les toilettes et la salle de bain sont en extérieur, les chambres également, … mais heureusement, il y a toujours le matelas chauffé ! Alors ça, je l’avais découvert au wwoofing précédent, et c’est vraiment génial ! Cela ressemble à un protège matelas, relié à l’électricité où il est possible de choisir l’intensité du chauffage ! Autant dire que c’est bien mieux qu’une bouillotte !

Melbourne CBD

Vue du Centre d’Affaires (CBD) de Melbourne, à gauche

Bref, à notre arrivée, nous faisons la connaissance d’Emily, qui travaille à temps plein pour Dave et Rebecca. Elle nous fait découvrir les lieux et les chevaux, et on participe déjà au repas du soir. Emily est anglaise, a vécu 6 ans en France, a passé un an en Australie, revient d’un an en Nouvelle Zélande, et reste à nouveau en Australie. Elle a toujours travaillé avec les chevaux dans les différents pays où elle est allée avec son copain et je sens bien qu’elle adore ça !

Le travail dans le centre est réparti 4-5 heures le matin puis 1-2 heures le soir, dont l’activité principale est de préparer et nourrir les chevaux. Le matin, nous avons aussi différentes tâches, comme du nettoyage, du jardinage…

Cela laisse peu de temps au début pour des recherches de travail payé à côté, comme ce que j’avais pu faire à Apollo Bay. Malgré tout, le rythme étant trouvé, nous avons pu commencer à chercher ces derniers jours. J’ai eu un essai en serveuse dans un petit restaurant avec un nom français « La Chartreuse », mais qui n’a rien de français à l’intérieur ! Cela n’a pas d’importance, l’essentiel est d’avoir le travail et de pouvoir cumuler un maximum de services du soir pour faire de l’argent.

J’avais choisi de venir travailler dans un centre équestre pour en voir l’intérieur, et pour les excellents souvenirs que j’avais eu à monter à cheval lors d’une semaine équestre en CM2. J’ai déjà pu avoir l’occasion de remonter deux fois depuis notre arrivée, j’espère maintenant pouvoir en profiter le plus souvent possible !

Point météo : Melbourne est réputé pour avoir les 4 saisons en une seule journée, ce qui est déjà vérifié et impressionnant ! Il fait en général assez froid, surtout après avoir suivi le soleil pendant tout ce temps, aux environs de 14°C dans la journée… Tout est relatif, bien sûr, mais je pense déjà à passer des vacances au soleil avant de rentrer fin juin !

 

Suite du mois de mai sans grandes aventures, plutôt la routine des deux jobs entre le centre équestre et le restaurant !

A très bientôt !

Des bisous

Melbourne à dos de cheval

Melbourne à dos de cheval

1 commentaire
  1. [vidéo] Tu as finalement reussi, bravo!