Gympie, puis Dalby

Gympie, puis Dalby

Suite à Mackay, nous sommes parties vers le sud du Queensland, vers des horizons plus… éloignés de la civilisation !

Première destination à Gympie, petite ville à 3 heures de route au nord de Brisbane. Cette ville a été inondée fin janvier 2013, comme visiblement très fréquemment. Ils ont une attitude très paisible face à ce fléau cyclique de la saison des cyclones. D’ailleurs la semaine du 18 février où nous y étions, il y a eu de petites inondations dans le sud de la ville. Etant donné que celle-ci est réellement construite dans une cuvette, dès qu’il pleut intensément quelques jours, la Mary River déborde. Cela ne nous a pas bloqué cette fois ! La pluie intense du début de semaine nous a juste empêché d’aller à Fraser Island, qui est à une centaine de kilomètre de Gympie. Cela sera pour une prochaine fois !

Ensuite, nous avons pris la direction de Dalby, qui est à 3 heures de route à l’Est de Brisbane, avec un détour par le Nord de Brisbane pour aller déposer une fille de l’équipe et en récupérer une nouvelle ! Ce temps de repos à Redcliff m’a permis de retrouver un couch surfeur que j’avais rencontré à Alice Springs et de profiter d’une journée à la plage.

Arrivée à Dalby, et on se rend compte que c’est ambiance « Outback », avec les bottes et les chapeaux de Jackaroos (Cowboy d’Australie) ! Comme beaucoup de villages comme cela, il y a peu de choses à visiter, à part un station de train historique et des mines environnantes ! Boire des bières dans le pub local est la seule activité qui leur tient vraiment à cœur !

Cette semaine du 25 février, il a commencé à pleuvoir… et là, c’est le drame ! Quand ça commence, ca donne l’impression qu’il n’y a plus de fin… Dans le jardin du logement où l’on était, on avait une piscine naturelle pleine de boue, et la rivière traversant le village a commencé à déborder. Nous avons pris le départ le samedi vers Brisbane un peu plus tôt que prévu dans l’après midi pour éviter de se retrouver coincées par les inondations sur la route, mais malheureusement, cela n’a pas suffit. Un demi-tour après 45 minutes de route a été nécessaire, et nous voilà coincé à Dalby pour une durée indéterminée…

Le dimanche matin, nous avons fait une nouvelle tentative pour rejoindre Brisbane par une route vers le Nord, mais à peine 10km ont été nécessaires avant de se retrouver à la case départ à nouveau ! Dalby était encerclée par les rivières en crue de toute part. Il n’y avait plus qu’à attendre et à trouver des informations par les personnes locales. Certains disaient que ces inondations étaient pires que celle de janvier 2011, et à cette date ils étaient bloqués 10 jours sans sortir ou entrer dans le village ! ohhh…

Avec ma collège anglaise Samantha, nous sommes allées voir les inondations de plus prêt et faire notre petit reportage photo !

"Voie sans issue"

« Voie sans issue »

Le lundi matin, il s’avère que les routes étaient à nouveau ouvertes à la circulation pour tous les véhicules avec précaution. Cela nous a permis de rejoindre Brisbane, où nous étions censées travailler dès le matin même. La gestion de ces inondations a été beaucoup plus confortable pour moi que lors de celles de Rockhampton fin janvier. Cette fois, il n’y avait pas de jour férié ou de logement à trouver à différents endroits, et on a pu aller patauger dans l’eau chaude marron boueuse de la rivière en crue !

A Brisbane pour deux semaines, cela va pouvoir me laisser un peu de temps pour aller visiter cette ville que je ne connais pas encore !

Déplacements à suivre !

Des bisous

Photos à Dalby, pendant les inondations