Arrivée dans un nouvel état : la Tasmanie !

Arrivée dans un nouvel état : la Tasmanie !

Voyage tant attendu, et me voilà enfin arrivée après une longue journée de transport aérien à Hobart en Tasmanie.

La Tasmanie est un état australien, situé à 240 km de la côte Sud-Est, avec une superficie de 68 000 km². La plus grande partie de la population est située à Hobart, la capitale. La Tasmanie fut baptisée « Etat naturel » (Natural State) et « île de l’inspiration » (Island of Inspiration) en référence à son environnement naturel riche et préservé. Plus d’un tiers de territoire est classé en réserves naturelles, parcs nationaux et site du patrimoine mondial de l’UNESCO. De quoi donner envie de d’enfiler les chaussures de rando avec l’appareil photo à la main !!

J’arrive le samedi en fin de journée, et fait connaissance avec l’équipe en place depuis une semaine : une australienne, Tahnee, un français, Jérôme et une Tanzanienne, Julieth. Le soir même, on va prendre un verre dans le centre ville à l’endroit le plus réputé : Salamanca Place.

L’hébergement où nous sommes est vraiment magnifique : un cottage dans un vignoble. Un peu à l’extérieur d’Hobart, entourés des moutons et des montagnes, voilà un bel endroit où passer les trois prochaines semaines.

Cottage à Cambridge dans le vignoble Riverdale Estate

Cottage à Cambridge dans le vignoble Riverdale Estate

Le dimanche, qui est de repos pour tout le monde, nous partons à Port Arthur, un ancien centre pénitentiaire situé au Sud-Est de l’île. Il s’agit d’un des lieux les plus chargés d’histoire d’Australie et l’un des plus beaux sites touristiques de Tasmanie.

On commence par un trajet en ferry d’une vingtaine de minutes dans la baie, où le seul arrêt possible à visiter est « l’île de la mort », mais nous n’avons pas le pass qui va bien pour aller voir ce cimetière. Nous sommes ensuite en autonomie sur tout le parc pour visiter les monuments et ruines toujours en place. Port Arthur a été utilisé comme un centre de détention pour les récidivistes de toutes les colonies australiennes entre 1833 et 1877 ; 12500 forçats y ont été envoyés par les britanniques pour y être emprisonnés et utilisés comme main d’œuvre. Un autre bâtiment que le pénitentiaire a été construit pour créer une nouvelle méthode de sanction, qui était de réformer le condamné par l’isolation et la contemplation. Ils étaient enfermés 23 heures par jour dans une cellule où ils dormaient, mangeait et travaillaient, avec seulement une heure par jour pour faire de l’exercice et « prendre l’air » dans un jardin encerclé de hauts murs. En 1877, la plupart de ces bâtiments ont été démantelés ou détruits par des « bush fires », et aujourd’hui, il en reste un site touristique historique.

Cette visite est très intéressante, d’autant plus que les conditions météo sont clémentes ! Il est pourtant temps de rentrer à la « maison », telle que je peux l’appeler cette fois (contrairement au bungalow de Katherine !). Sur la route du retour, nous nous arrêtons à Eaglehawk Neck, entre la Péninsule Tasman et la Péninsule Forestier. Nous pouvons voir une arche et un beau port, toujours sous un soleil radieux d’un peu moins de 26°C. Magnifique !

Découverte à suivre en Tasmanie, alias Tassy en Australie !

Des bisous

Photos à Port Arthur en Tasmanie

 

1 commentaire
  1. Merci de nous faire visiter cette partie du monde très lointaine de notre métropole !! bonne continuation dans tes aventures. gros bisous 😀